Brésil – Salvador la Métisse

Joyeusement métissée, Salvador est africaine par ses racines et résolument brésilienne dans l’âme. Rencontre avec le Pelourinho, centre historique classé au patrimoine mondial par l’Unesco, où nous avons séjourné 3 jours.

$RH5OWN9Il ne vous faut pas longtemps pour entrer dans l’ambiance. De nuit comme de jour, l’écrin architectural que constitue le Pelourinho sait vous retenir par ses façades colorées, ses églises baroques et ses ruelles pavées au charme historique. Petit conseil, préférez les chaussures bien confortables aux chineles.

A chaque coin de rue, vous êtes arrêtés par un groupe de musique, des ambiances reggae ou encore des danseurs de capoeira. Un univers décontracté et très loin de notre chère Sao Paulo. L’église Do Bomfin à quelques kms de Salvador est accessible par bus (compter environ 20mn de bus). Comme vous le voyez sur la grille de l’église, il y a une multitude de petits rubans (célèbres bracelets brésiliens). A chaque ruban correspond un souhait. Autant dire beaucoup de souhaits à exaucer.

En repartant à l’aéroport, nous avons longé la mer. Idéalement située à l’entrée de la mythique baie de tous les Saints, Salvador possède aussi des plages qui, sans rivaliser avec celles de Rio, permettent de se baigner et de bronzer très agréablement. Le tour consacré aux plages de Salvador de Bahia permet de remonter le long de la mer vers le nord, en passant par Rio Vermelho, Pituba, le jardin d’Allah, Placaford, Itapoan et la lagune d’Abaesté à l’agréable sable blanc.$REWUH6M

Hébergement : un grand nombre de pousada se situe au cœur du Pelourinho et vous permettent ainsi aisément de déambuler dans le centre historique sans besoin d’un taxi (pousada das flores, pousada do boqueirao.., hotel Aram Yami)

Restaurant : le jardim das delicias doté d’un jardin très sympa où vous pourrez déguster de très bonne mocqueca ou encore le paraiso tropica (fruits de mer), la figa (restaurant italien) et maria mata mouro.

Sonia Dupont

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.