La Biennale de São Paulo

Au mois d’octobre, quatre visites sont programmées pour découvrir la 32ème Biennale d’art contemporain de São Paulo. En travaillant sur le sujet pour écrire ce billet, je me suis posé beaucoup de questions. Depuis combien de temps existe-t-elle? Quelle est son histoire ? Qui choisit la thématique ?…  J’aurai pu lire et éplucher de nombreux articles sur le net et faire une synthèse approximative mais j’ai préféré rencontrer une spécialiste, Gaëlle de SampaEscale, qui sera notre guide pour cet événement.
Gaëlle participe aux Biennales de São Paulo depuis 2010, soit la 29ème édition qui reste, à ce jour, sa préférée. Ensemble, nous avons donc joué au jeu des questions-réponses.

 

Le monde regorge de Biennales aujourd’hui. Quelle est la spécificité de celle de São Paulo ?

La Biennale Internationale d’Art Contemporain de São Paulo a été lancée en 1951. Elle est historiquement la seconde du monde après celle de Venise créée en 1895. Le fondateur est l’industriel  Francisco Matarazzo Sobrinho (1898-1977), qui  souhaitait programmer un événement artistique de grande ampleur en dehors de l’Europe et de l’Amérique du Nord.

Ses organisateurs ont d’ailleurs dit :

« Nous devons mettre l’art moderne du Brésil en contact vivant avec le reste du monde, et parallèlement, faire en sorte que SP puisse conquérir la position de centre artistique mondial. »

 

Si le parc a été inauguré en 1954 où ont eu lieu les deux premières éditions de 1951 et 1953?

Eh bien, la première Biennale a eu lieu dans un bâtiment sur l’avenue Paulista. Ce bâtiment n’existe plus. On y trouve aujourd’hui le MASP.

La seconde surnommée « Biennale Guernica », car ce célèbre tableau de Picasso était présent,  a eu lieu dans l’actuel Museu Afro Brasil.

 

Si j’ai bien compris, la première Biennale présentée dans le pavillon que nous connaissonsbiennale-2 aujourd’hui a eu lieu en 1957 ?

Oui, bien sûr, c’est même à mes yeux l’un des plus beaux monuments de SP. Ce pavillon surnommé pavillon Biennale a été conçu par Oscar Niemeyer (1907-2012). Je me souviens d’ailleurs, que pour la 30ème Biennale en 2012, de nombreuses personnes ont porté une chemise noire à l’annonce de son décès, le 5 décembre 2012, soit à 10 jours de ses 105 ans et à 4 jours de la fin de la Biennale.

 

 

 

Y a t-il eu des biennabiennalles pendant la période de la dictature ? (1964-1985)

Oui,  le rythme de la Biennale, tous les deux ans, a été maintenu. La dixième Biennale (1969) a été surnommée la Biennale du Boycott. 80 % des artistes invités ne comparaissent pas.

En France, un manifeste Non à la Biennale est signé au Musée d´Art Moderne de Paris par 321 artistes.

Cependant, des artistes restent engagés par rapport au contexte politique. C’est le cas de

Mira Schendel (artiste brésilienne d’origine suisse) avec son  installation, aussi esthétique que métaphorique Ondas paradas de probabilidade, un environnement de fils de nylon suspendus permettant une expérience sensorielle pour le public et une dénonciation toute en transparence.

 

 

Si nous suivons le rythme tous les deux ans pourquoi celle de 1993 a eu lieu en 1994?

En effet, la Biennale de 1993 a eu lieu en 1994 pour ne pas être programmée la même année que celle de Venise. Depuis cette date, je me réjouis de savoir que les membres de São Paulo Accueil peuvent ainsi assister aux deux Biennales !

 

Et cette année, quel est le thème de la 32ème Biennale d’art contemporain et qui est son commissaire d’exposition?

Le commissaire d’exposition (curador en portugais) est l’allemand Jochen Volz. Chaque Biennale a une thématique. Celle de 2016 est « incerteza viva » (incertitude vive). Toutes les œuvres exposées, dont 70 % de commandes de la Biennale, servent cette thématique. Si vous souhaitez voir toutes ces compositions pour la plupart inédites, venez vous frotter à « l’incertitude vive » !

 

Alors, rendez-vous les 25, 27 (2 visites, dont une nocturne) et 28 octobre prochain afin de découvrir les quelques 300 œuvres exposées jusqu’au 11 décembre 2016.

Inscrivez-vous auprès de Nathalie à visite@saopauloaccueil.org.br

 

Sylvie