nossa senhora aparecida

12 octobre, jour férié : Nossa Senhora Aparecida, Patronne du Brésil

Nossa Senhora Aparecida (Notre Dame « apparue »)

En portugais « aparecida » vient du mot « aparecer » qui signifie « apparaître ». C’est pourquoi la Sainte est ainsi nommée. Vous allez savoir pourquoi !

Nossa Senhora Aparecida est un titre catholique donné à Marie, mère de Jésus. Nossa Senhora Aparecida est la patronne du Brésil et a un sanctuaire dédié à son image dans la vallée du Paraíba (État de São Paulo).

[La sainte patronne du Brésil n’est donc pas « Nossa Senhora do Brasil » comme beaucoup pourrait le penser !]

Le pape Jean-Paul II a consacré la basilique comme l’un des plus grands lieux cultuels du monde.

[La basilique Nossa Senhora Aparecida est le 2ème plus grand édifice cultuel catholique au monde, après la basilique Saint-Pierre au Vatican !]

La fête de Nossa Senhora Aparecida est une fête nationale célébrée le 12 octobre. Mais cette journée célèbre également :

  • La Journée des enfants (fête des enfants)
  • La découverte de l’Amérique

[Le « Nouveau monde » a été découvert dans la nuit du 11 au 12 octobre 1492 par Christophe Colomb, arrivé dans l’actuel San Salvador (Caraïbes).]

La Légende

La fête nationale, le férié de Nossa Senhora Aparecida est relativement récent, le culte et la légende remontent au 18ème siècle.

Selon la légende, deux pêcheurs pêchaient en 1717 dans le « Rio Paraíba do Sul » mais, en vain, car leurs filets revenaient toujours vides. Tout à coup, une statuette d’une « Sainte » sans la tête parût dans le filet.

nossa senhora da conceicao aparecidaLes pêcheurs essayaient encore et encore de ramener des poissons et, non loin du lieu où ils avaient trouvé la statuette, ils péchèrent la tête qui manquait !

A partir de ce moment là, les filets vides se remplirent complètement. Cette pêche fut alors qualifiée de miraculeuse !

La statuette trouvée, de plus au moins 0,40 cm en terra-cota, représentait Nossa Senhora da Conceição (Notre Dame de la Conception). Après l’avoir nettoyée, ils remarquèrent sa couleur teintée et foncée. C’est pourquoi toutes les représentations de Nossa Senhora Aparecida sont une « Vierge Noire » !

Le lieu où se produisit le miracle devint un lieu de prières pour toute la communauté. La dévotion a grandit au fur et à mesure que la renommée des miracles dus à cette « Vierge Apparue » s’est répandue.

[Le mot « statuette » dans mon texte, a été donné à ce genre de travail religieux. Au Brésil cependant,  toutes ces représentations du Christ, de la Vierge, des Saints sont nommés « imagens ». Je recommande chaudement de visiter le Museu de Arte Sacra de São Paulo. Vous y verrez des merveilles « d’imagens » barrocas.]

Un oratoire fût alors construit mais devint vite trop petit pour le nombre de pèlerins qui venaient vénérer la statuette. 1741 est la date de construction de la chapelle sur le haut do « Morro (colline) dos Coqueiros ». Cette  Chapelle a été inaugurée en 1745. La statuette a été appelée Aparecida et est aussi à l’origine du nom de la ville homonyme dans la Vallée du Paraíba.

En 1834, au sommet de la colline et sur le même lieu que la chapelle, a commencé une 2ème construction, celle de l’église maintenant connue comme la basílica velha, l’ancienne basilique. Cette ancienne basilique a été inaugurée en 1745. Elle y est toujours et vaut la peine d’être visitée !

640px-Basilica-Velha-de-Aparecida

Le 3ème édifice religieux élevé en l’honneur de Nossa Senhora Aparecida est la basilique nouvelle, construite dans la vallée, pas loin de la colline du vieux quartier de Aparecida. Même au fur et à mesure de sa construction, cette basilique a été beaucoup visitée.

[La basilique nouvelle peut abriter 45 000 personnes. Les nefs s’élèvent à 40 mètres du sol, la coupole mesure 70 m de hauteur pour un diamètre de 78 mètres. Enfin, la tour monte à 100 mètres ! La construction a commencée en 1946. L’inauguration date de 1967 et le 4 juillet 1980 à l’occasion du 1er voyage de Jean-Paul II au Brésil, la Basilique a été consacrée.]

Terminée, cette basilique est une majestueuse architecture ! On la voit de la route en allant à Rio. Les processions et les promesses de dons (paiement) ont été nombreuses et n’émanaient pas seulement des classes populaires.

640px-Basilica-of-the-National-Shrine-of-Our-Lady-of-Aparecida,-2007

Vœu et promesse

J’ai une grande amie qui avait fait la promesse d’aller se marier dans cette église (qui est donc à plus de 170 km de São Paulo) si elle arrivait à ce que l’élu de son cœur la demande en mariage. C’était en 1952 et à cette époque, la route Rio de Janeiro – São Paulo ne comportait qu’une seule voie ! Mon amie a vu son vœu s’exaucer ! Elle a donc payé pour son vœu et s’est mariée là-bas ! Et je suis allée à son mariage.

Vous pouvez aller visiter cette basilique, vous ne serez pas seuls, environ 8 millions de pèlerins la visitent chaque année !

Enfin, le prénom Aparecida est très courant au Brésil, vous devez certainement connaître un bon nombre de « Cidas », le diminutif d’Aparecida !

Denise Kahn

[Note sur le Museu de Arte Sacra de São Paulo :
Musee-arts-sacres-sao-pauloTout l’ensemble où se trouve le musée est extrêmement intéressant et très beau. Le couvent abrite encore une dizaine de religieuses Carmélites qui ont fait le vœu de silence, elles vivent en clôture. L’église a été construite par Frei Galvão aux environs de 1774. Frei Galvão a été canonisé par le pape Jean Paul II lors de son passage à São Paulo, en 2007.
Et la croyance populaire en a fait un guérisseur. Les religieuses fabriquent des minuscules boulettes en papier….. »as pílulas do Frei Galvão » qui sont offertes à qui en veut par l’intermédiaire d’une « roue » en bois qui tourne !!!! Il faut écrire ce que l’on veut, mettre le papier dans un coté de la roue, la faire tourner et les « pilules » arrivent. La personne devra les manger, prier et le miracle se fait!!!]